Conseils pour la construction d’une terrasse en bois

Conseils construction bois

Pour garantir un résultat optimal, nous recommandons de faire appel à des professionnels et de n’utiliser que des matériaux de qualité.

Les artisans et professionnels qui conçoivent et construisent des terrasses en bois, se conformeront, notamment, aux règles, recommandations et prescriptions du GUIDE DE CONCEPTION ET DE REALISATION DES TERRASSES EN BOIS coédité par FCBA et ATB. Ils y trouveront, détaillées, les pratiques et solutions techniques jugées techniquement recevables par les experts ayant participé à sa rédaction. En l’absence de DTU, le guide est le seul document de référence codifiant les bonnes pratiques. Ses rédacteurs se sont assurés de sa cohérence technique avec le contenu du futur DTU 51.4 (Lames de platelages) et de la norme produit associée (NF Lames de platelages).

Stockage du bois

Il est recommandé de stocker les lames de bois, de préférence bien cerclées, en intérieur, sous hangar et dans un endroit bien ventilé ou à l’extérieur sous bache. L’exposition directe au soleil est à proscrire.

Préparation de la sous-structure

Tout d’abord, veillez à ce que le support soit stable, dur et plan. Une légère inclinaison d’environ 1cm/m minimum permettra un écoulement plus rapide des eaux. Le point haut sera du côté de la maison. Pour éviter la prolifération de mauvaises herbes, il est conseillé de couvrir le sol d’un géotextile.

Pose sur une dalle en béton ou carrelée

Les lambourdes seront chevillées, vissées ou scellées sur des platines et mises à niveau.

Coupe lambourde sur dallage

Pose sur une terrasse étanche

Pose des lambourdes et fixation sur des plots réglables en PVC (8 plots/m2)

Pose terrasse étanche

Pose sur une base en terre

Dans ce type de conception, pour éviter les tassements différentiels de la terrasse, les lambourdes reposeront toutes sur des cales d’assises assurant l’homogénéité globale de la portance par rapport au sol.
Appliquez une couche de sable ou de gravier comprimé et aplani. Installez des plots de mortier (des pavés ou des parpaings) comme support pour les lambourdes (en règle générales, 1 plot tous les 50cm). Vérifiez les niveaux et la hauteur. Fixez les lambourdes sur les plots (vissage, chevillage).

Coupe verticale sur plots béton

Les lambourdes

Les lambourdes devront être scellées, vissées, fixées au support afin d’éviter une déformation prématurée due à l’affaissement. Nous insistons sur le fait que l’essence des lambourdes utilisées doit être, au minimum, de même densité et de même durabilité que celle des lames de bois utilisées (par exemple le sapin traité ou non est à proscrire non seulement à cause de sa faible densité, mais également à cause de sa plus faible durabilité). Lors de l’alignement, veillez à conserver l’écartement adéquat entre les supports en fonction de la résistance et de la largeur des planches (ex: pour une lame en bois exotique de 21x140mm, l’entraxe entre lambourdes sera de maximum 51cm).

Taux de chute

Optimisez votre rendement avec un calpinage précis. Pour une pose à joint perdu, prévoyez entre 5% et 10% de surface supplémentaire. Pour une pose avec des coupes à 45°, avec des courbes, ou avec des joints réguliers prévoyez entre 15 % et 20 % de surface supplémentaire..

Sous-structure

L’écartement des supports pour une charge normale sur une terrasse privée, dépend de la largeur et de l’épaisseur des lames de terrasse.

- - -

Règles générales de pose

Réglage de la visseuse

Il est important de régler le couple et la vitesse de rotation de la visseuse pour éviter de casser ou d’endommager les vis lors de la mise en œuvre. On recherchera une vitesse rapide et un couple faible. Les « visseuses à chocs » ne sont pas recommandées. Il est également conseillé d’effectuer un essai préalable sur une chute de lame.

Humidité des lames en bois

Le taux d’humidité des lames de terrasse devra, dans tous les cas, être contrôlé, avant leur mise en œuvre, à l’aide d’un humidimètre à pointes, correctement étalonné. Il déterminera, entre autres, l’écartement des lames nécessaire lors de la pose afin de tenir compte des retraits et gonflements entre périodes sèches et humides.
L’humidité est l’élément essentiel à surveiller lors de l’utilisation du bois. Elle est une des clés de la pérennité et de la stabilité dimentionnelle des éléments mis en œuvre.
Pour conserver une excellente stabilité des lames de terrasse en bois (réduire l’effet de tuilage), il est important de prévoir une ventilation correcte (minimum 10cm entre le sol et les lambourdes).

Ecartement entre les lames de bois

Les lames de bois seront posées avec un écartement entre elles suffisant pour tenir compte des retraits et gonflements qu’elles subiront.
Les pieds espaceurs des fixations invisbles hardWood Clip™, conçus pour maîtriser les écartements selon le taux d’humidité du bois, espaceront automatiquement les lames pour éviter des situations anormales d’écartements trop importants ou de lames en contact.

- - -

Principes de fixation des lames

Pose avec les fixations hardWood Clip™

On se réfèrera au chapitre "Principe de pose d’une terrasse avec la fixation hardWood Clip™" ainsi qu’au feuillet d’instructions, disponible au téléchargement.

Fixation des lames sur les lambourdes (fig. A)

Chaque point d’appui des lames sur les supports doit faire l’objet d’une fixation, que ce soit en partie courante ou en bout de lame et ce, quelle que soit la largeur de la lame.

Pose des lames bout à bout

Pour améliorer la durée de vie du platelage, il est recommandé d’écarter les extrémités de deux lames mises bout à bout.
Placer une fixation à chacune des extrémités des lames en veillant à ne pas visser à moins de 20mm du bout pour éviter de fendre le bois. Si nécessaire, n’hésitez pas à pré-percer.

FIG. A
Fig A

Proscrire la fixation des jonctions des extrémités des lames au moyen d’une seule fixation (FIG.B)

FIG. B
Fig B